Rechercher

Transformations des entreprises : pourquoi faut-il remettre « l’humain au centre de l’organisation »

Dernière mise à jour : août 30

#dirigeant #conduiteduchangement #RH #management #organisation #culturedentreprise


« Mon équipe est démotivée et j’ai du mal à recruter » : voilà le leitmotiv que nous entendons aujourd’hui lors de nos rendez-vous clients.


Evidemment le contexte actuel n’aide pas les collaborateurs à se sentir pleinement motivés et en confiance quant à leur avenir professionnel. Certaines sociétés ont été grandement fragilisées par la situation économique en berne. On ne parle plus de recrutement de CHO (Chief Happiness Officer ou Responsable du bien-être collaborateurs) mais plus souvent de psychologues du travail et de coachs…


La période pandémique que nous venons de traverser a mis en exergue certaines difficultés internes qui, pour la majorité, existaient déjà : un management hiérarchique directif, une communication essentiellement descendante, une stratégie incomprise, une perte du sens, un manque de reconnaissance…


Nous vivons une transformation majeure dans l’organisation des entreprises qui était déjà en marche avant l’arrivée de la COVID19. Nos méthodes collaboratives doivent être repensées pour correspondre aujourd’hui à un besoin accru d’interactions humaines.


La digitalisation des processus administratifs en cours depuis quelques années a permis une évolution intellectuelle des fonctions : nous avons besoin de réfléchir, d’interagir, de confronter nos solutions, de diversifier notre travail.

Nous sommes tous à présent conditionnés (quelle que soit l’activité) dans un monde de réseaux, d’informatique, de notifications permanentes et d’informations multi-sources qui nous poussent à devoir prendre en considération rapidement un ensemble d’éléments interdépendants afin de pouvoir répondre -en toute connaissance de causes- à une nouvelle problématique.

Les projets sont devenus complexes et transversaux : le seul moyen d’avoir toutes les compétences requises est d’impliquer plusieurs personnes, experts dans leurs domaines respectifs.


Nous y voilà : notre organisation a besoin de plus de #collaboration et d’intelligence collective, de remettre l’humain au centre des projets.

Derrière la performance d’une entreprise, son chiffre d’affaires, la satisfaction de ses clients, et chaque contrat signé se cache le travail accompli par toutes les femmes et tous les hommes qui s’impliquent chaque jour au sein de ladite entreprise et leur capacité à collaborer ensemble efficacement. Le #capitalhumain est la clé de voute de la performance de l’entreprise.


Et qui dit humain au centre, dit valeurs humaines en priorité : équité, bienveillance, sens, reconnaissance, convivialité, intégrité, partage, qualité de vie au travail #QVT L’entreprise n’est plus qu’un lieu de production mais elle est devenue également un lieu de partage et d’épanouissement personnel.

La frontière entre la vie personnelle et la vie professionnelle s’amenuise car nous avons envie d’être nous-mêmes à tout instant de la journée. Aujourd’hui nous cherchons à intégrer une entreprise qui nous ressemble et dans laquelle c’est « donnant-donnant » : mon travail sert à faire évoluer l’entreprise et l’entreprise me fait évoluer.

On rejette les jeux de pouvoirs, de manager-contrôlant, de politique en interne au profit d’organisations collaboratives cellulaires néanmoins structurées avec des directives top management claires et argumentées. Du cadre oui, mais si le sens est là.


Est-ce une tendance générationnelle ? Oui. Mais pas uniquement de la jeune #génération (Y, Z, Alpha). En fait c’est un besoin de la génération au travail actuelle. Quel que soit notre âge, nous évoluons avec notre empreinte sociétale, celle qui nous apporte la surconsommation d’informations (et d’écrans), la robotisation, la prise de conscience du dérèglement climatique, les nouveaux virus, les quotas hommes-femmes, … Nos organisations évoluent parce que nous évoluons, nos besoins évoluent, nos leviers motivationnels évoluent.


Nous rejetons par nature ce que nous ne connaissons pas.

La conduite du changement vers des entreprises plus centrées autour de l’humain prendra du temps. Il faut reconsidérer l’organisation dans son ensemble, accepter les changements permanents en fonction de la vie des projets et des #équipes, trouver un équilibre entre le cadre et la #responsabilisation des collaborateurs qui n’est pas forcément évident. Mais une fois cette transformation intégrée, l’entreprise en sortira encore plus performante grâce à l’engagement de ses équipes.


L’équipe Happytim, composée d’experts en dynamique d’équipe & management collaboratif, accompagne les organisations dans leurs transformations culturelle, managériale et organisationnelle.

Nous soutenons les équipes dans l’amélioration continue de leurs processus de collaboration, communication, cohésion, ainsi que dans le renforcement de leur culture d’entreprise. Nous utilisons pour cela l'expérience collaborateur, l'intelligence collective et le jeu (serious game).

Pour nous contacter : contact[at]happytim.com ou au 09.65.12.58.95​